Consultez nos pronostics Europa League 2eme journée ici

Séville part largement favori à Sanchez Pizjuan face à l’Apoel Nicosie et peut s’envoler avec 6 points en 2 journées. Dans l’autre rencontre, on met une pièce sur Dudelange, sur son petit nuage après la victoire 4-3 à Nicosie lors de la 1ère journée. La cote est belle à 4.60

Restant sur 4 victoires d’affilée sans prendre de but, le Dynamo Kiev doit faire le job en Suisse. Lugano n’a remporté aucun des 7 derniers matchs dont 5 défaites. Dans l’autre match, l’affiche s’annonce musclée entre danois et suédois. Malmo a remporté 6 des 7 derniers matchs à domicile alors que Copenhague s’est incliné 3 fois sur les 4 derniers déplacements.

Entre Kranodar battu à Bâle 5-0 lors de la 1ère journée et Getafe victorieux de Trabzon, la partie s’annonce équilibrée. Les russes ne peuvent pas se permettre une 2ème défaite. Getage n’a perdu qu’un seul des 5 derniers matchs et peut ramener le nul. Même constat pour Bâle sur le difficile terrain de Trabzon. Les suisses ont remporté 4 de leurs 5 derniers matchs mais les turcs en ont passé 4 à Besiktas ce week end et sont en confiance.

Dans ce groupe très équilibré, on ne voit pas le PSV s’imposer en Norvège ni le Sporting venir à bout des surprenants autrichiens de Lask Linz, vainqueurs de Rosenborg lors de la 1ère journée (1-0) alors que les portugais chutaient à Eindhoven (3-2). Un partage des points est privilégié sur les 2 matchs.

Dans le groupe E, le Celtic retrouve Cluj qui avait éliminé les écossais au 2ème tour préliminaire de la LDC. Finalement les roumains se sont fait sortir au tour suivant et le hasard les a mis dans le même groupe. Sur la forme du moment et les 10 matchs sans défaites du Celtic, on les donne vainqueur après leur bon nul à Rennes il y a 15 jours (1-1). Dans l’autre rencontre, on joue la surprise rennaise à 5.80 en terre italienne. Les bretons peuvent se montrer redoutables en contre et s’ils ont un peu plus de réussite qu’à Marseille dimanche soir, pour peu que la Lazio les prenne un peu de haut ça peut sourire…mais il faudra surtout museler la doublette Caicedo-Immobile.

Il devrait y avoir des buts à l’Emirates entre 2 équipes qui ont remporté leur 1er match. Les belges tournent bien en ce moment et face à la défense parfois absente des gunners ils ont leur chance. On met néanmoins une pièce sur un succès logique des coéquipiers d’Aubameyang. Dans l’autre rencontre, malheur au perdant qui se retrouverait avec 0 points. L’Eintracht réalise un début de saison très poussif et ce déplacement au Portugal ne sera pas une partie de plaisir.

Porto vise un 8ème succès d’affilée et ce ne sera pas simple mais pas impossible non plus sur le terrain toujours hostile de Feyenoord. Les hollandais alternent le bon et le moins bon depuis le début de saison et n’ont rien d’un épouvantail dans ce groupe. Dans l’autre rencontre les Young Boys sont toujours difficile à manoeuvrer à domicile et les Rangers bien que vainqueur lors de la 1ère journée (Feyenoord 1-0) devraient souffrir.

Le CSKA Moscou a remporté 4 de ses 5 derniers matchs mais reste sur une sévère défaite à Ludogorets lors de la 1ère journée (5-1) après avoir explosé en 2ème mi-temps. Face à l’Espanyol qui ne tourne pas bien depuis le début de saison, l’occasion est belle de rebondir à 1.80. Dans l’autre rencontre, duel entre Hongrois et Bulgares qui s’annonce équilibré.

Pour la der de Printant sur le banc stéphanois, on s’attend à ce que ses joueurs tentent de sortir un gros match pour prendre 3 points et se relancer dans ce groupe. Les verts ne peuvent pas décevoir à nouveau après avoir perdu à la Gantoise. Les belges justement se déplacent en Ukraine et devraient conforter leur 1ère place du groupe sur la forme du moment des 2 côtés.